Gwénael MURPHY

Genre – Justice – Révolution française – Nouvelle Calédonie

Biographie

PRAG à l’UNC depuis 2017
Docteur en histoire de l’EHESS (2003)
Vacataire à l’université de Poitiers (2002-2005 et 2010-2016)
ATER à l’université de La Rochelle (2002-2003)

Dernières publications
  • « Vengeances toxiques. Une histoire sociale des empoisonnements au XIXe siècle », Sarrebrück, EUE 2018, 201p.
    https://www.editions-ue.com/site/accueil/10
  • « La surveillance politique des femmes dans le Poitou (1793-an III) » dans D. GODINEAU (dir.), La surveillance révolutionnaire dans l’Ouest en guerre, actes des journées d’études de Poitiers et Rennes, Paris, PU Sorbonne 2017, p.203-213.
    http://pups.paris-sorbonne.fr/catalogue
  • « Atténuer la cruauté ? Justice et violences conjugales sous l’Ancien Régime » dans F. CHAUVAUD et M. TSYKOUNAS (dir.), Le sarcasme du mal. Histoire de la cruauté de la Renaissance à nos jours, actes du colloque de Poitiers, PU Rennes 2016, p.31-45.
  • « Le venin de la séparation. Fausses empoisonneuses contre maris violents (XVIIIe-XIXe siècles) » dans F. CHAUVAUD (dir.), Les Vénéneuses. Figures d’empoisonneuses de l’Antiquité à nos jours, PU Rennes 2015, p.349-365.
    http://pur-editions.fr/

Financements

Allocataire de recherche au Centre de Recherches Historiques (EHESS, Paris, UMR 8558), thèse de doctorat (contrat 1999-2002 sur comité de sélection)